Animaglyphes

Crau 1
Animaglyphes
Œuvre vivante de Land Art
+ d'infos
Dessiner dans le paysage avec des animaux

Animaglyphe est un mot que nous avons inventé pour designer de grands dessins chorégraphiques dessinés par le cheminement des animaux, troupeaux, cavaliers et humains qui marchent ensemble dans le paysage naturel ou urbain.

 

Nous avons choisi le mot Anima pour souffle de l’âme, étymologie de animal et le mot Glyphe pour dessin. C’est à dire dessiner dans le paysage avec des animaux.

 

Ces dessins éphémères sont réalisés pour le regard des oiseaux. Ainsi, chaque Animaglyphe fait l’objet d’images vues du ciel. L’ensemble de ces prises de vue aériennes constitue une mosaïque de notre territoire transformé par le passage des animaux. Ces images font l’œuvre ; elles transcendent l’expérience, et interrogent notre point de vue sur notre territoire élargi, sur notre vivre ensemble ré-unis.

 

Guidés par le Centaure, mi-homme - mi-animal,  métaphore du lien à l’autre et à la nature, les Animaglyphes sont une invitation à dépasser les frontières de soi et repenser nos rapports à l'animal, à la nature et notre vivre ensemble.

Pour les cavaliers et éleveurs participants, c’est un temps partagé avec les artistes et, immergés dans une création sonore originale invitant au voyage et à la réflexion, la réalisation de l'Animaglyphe est une expérience artistique, à la fois intime et collective.

 

Les sources d'inspiration des dessins : 

Les humains et les animaux (chevaux, vaches, moutons) cheminent ensemble dans le paysage pour dessiner le symbole φ du nombre d’or, proportion sous jacente à toute structure biologique ou dessiner des spirales ordonnées par le nombre d’or.

Nous dessinons dans le sable, dans les villes, dans les champs comme un pacte avec la nature pour se rappeler que nous tous, animaux, végétaux, étoiles et poussières sommes composés de la même matière, régis par les mêmes équations.

 

• • •

 

Comment envisager un projet « Animaglyphe » ?

 

• Avant,

il y a un temps de repérage et de réflexion artistique avec le lieu d’accueil et la compagnie ; la fabrique d’un Animaglyphe se conçoit dans un rapport fort aux lieux et aux paysages et dans une complicité avec les partenaires, les éleveurs et les cavaliers participants.

 

• Pendant,

la réalisation de l’Animaglyphe est un temps en soi, vécue dans l’intimité des participants et pour les images.

Il peut-être prolongé avec un « Animaglyphe participatif » où le public piéton est convié à suivre le cheminement.

 

• Après une étape de post-production,

vient le temps, dans le cadre d’un festival ou une saison culturelle de la visibilité de l’œuvre. La rencontre avec le public peut se concevoir sous différentes formes et formats :

       Une exposition, une installation multimédia, un parcours d’images, un film d’art, une publication …

       Des temps d’échanges publics avec les partenaires du territoire ; des conversations qui permettent de revenir sur l’expérience et de l'ouvrir à des prolongements : liens homme-nature, liens ville-nature …

• • •

Animaglyphes réalisés en 2012 et 2013 :

Animaglyphe de la Crau
Animaglyphe de Rome, Piazza del Popolo
Animaglyphe d’El jadida au Maroc
Animaglyphe Barrage de Bimont, Beaurecueil en Pays d’Aix-en-Provence
Animaglyphe Saint Antonin sur Bayon, Grand site Sainte Victoire
Animaglyphe Châteaurenard
Animaglyphe Maussane / Les Baux de Provence
Animaglyphe Domaine du Merle, Salon de Provence
Animaglyphe Mas Thibert, Arles
Animaglyphe Miouvin, Istres
Animaglyphe Plages du Prado, Marseille

 

Expositions :

Du 6 avril au 1er septembre 2013, au MDAA, en Arles,
De mai à juin 2013, aux Carrières de Lumières, aux Baux-de-Provence
De juin à octobre 2013, aux Baux-de-Provence,
Du 5 avril au 31 mai, au Musée de l’Emperi à Salon-de-Provence
Le samedi 13 juillet, aux Saintes-Maries-de-la-Mer,
Du 7 juin au 27 juillet au Théâtre du Centaure, Campagne Pastré, Marseille,

Film : Animaglyphes
Pour l'acheter cliquer ici

PPraliaud_Centaure_Baux-de-Provence_Carrières-de-lumière-0518

PPraliaud_Centaure_Baux-de-Provence_Carrières-de-lumière-0486

• • •

Direction artistique : Camille&Manolo

Régie : Eva Tourrent

Design son : Pierre Armand

Photos : Lionel Roux

Films : Camille&Manolo

Relation aux publics : Dominique Raybaud

Production : Théâtre du Centaure

Les vidéos
Diaporama
Partager