ANIMAL

sortirlanuit
ANIMAL
Création 2022
+ d'infos
Chorégraphie Heddy Maalem | Avec Manolo & un troupeau de chevaux

 

« Il suffit d’entrer dans le visible pour interrompre, si son bras est suffisamment armé de spirituel ou d’Art, la mêlée des ténèbres… »

C’est ainsi que parle l’écrivain Yannick Haenel lorsqu’il évoque l’oeuvre du Caravage.

C’est à ce précepte, à cette compréhension du clair et de l’obscur qu’incline notre travail.

 

     Que dire une fois chevauché l’animal ?
     Quel geste et pour quel jaillissement ?
     Que disent ces étalons emmêlés de ténèbres auxquels viennent se lier l’homme
     et sa prédation ?
     Quel message provient de ce noir primitif, du souffle et des sabots, de la 
     vie au galop et du désir qui piaffe ?
     De l’homme à l’animal, quelle distance à trouver, quelle voie, dans le noir 
     de la chose inhumaine ?

 

Voilà ce dans quoi nous nous sommes lancés.

Cela passe par un dédale, une recherche. Cela demande, exige, le geste d’un vrai dépouillement.

C’est ce à quoi nous nous employons. Nous prenons le temps du travail, de la longue patience.

En chemin, la création de fragments, de performances, autant de mise à l’épreuve de notre discernement.

 

Finalement?

Créer quelque chose qui vaille.

 

Hommes et chevaux travaillent.

Ils cherchent à tirer la leçon des ténèbres pour apprendre, peut-être, à sortir de la nuit.

 

Heddy Maalem

 

— — —

 

Je pense, je désire, je voudrais, j’espère, qu’au XXIe siècle la place de l’humain sur terre sera en symbiose avec l’ensemble du vivant, parce que sans quoi, l’humain ne sera pas.

À vrai dire je n’ose même plus rêver de ce beau mot de symbiose. Mot que j’étais tenté (parfois même à mon insu) de « centauriser » durant plus de 40 ans.

Alors je crois, je demande, j’essaye, simplement d’écouter. Écouter le vivant. Écouter la musique des éléments. Écouter les non-humains. Écouter sans même chercher à répondre. Tout juste peut-être se laisser emporter comme une herbe flottante dans le courant, comme une branche ondulante dans le vent.

C’est cela aujourd’hui qui est essentiel pour moi. Tenter d’écouter, et se laisser emporter, se laisser décoller du sol pour danser avec eux, Arjuna, Indra, Nakula et Sahadeva, des animaux de six ou 700 kg avec qui je vis tous les jours et toutes les nuits depuis des années.

C’est ma façon à moi de crier cette nécessité vitale d’écouter les non-humains, d’écouter le vivant. D’écouter vraiment. C’est la seule chance qu’il me reste à moi pour espérer peut-être sortir de la nuit.
Alors je veux m’y adonner avec tout l’enthousiasme dont je suis capable.

 

     « Dansez, dansez ! Sinon tout est perdu ! » disait Pina Bauch. 

 

Oui je veux danser avec jubilation, danser avec eux, sur ce bateau qui coule, dans cette maison qui brûle.

 

Manolo Bez

 

— — —

 

Danser avec un troupeau de chevaux noirs.
Heddy et Manolo se sont rencontrés en 1990. À l’époque l’un était en tournée avec Black Spring et le Sacre du Printemps, l’autre avec Les Bonnes de Jean Genet. Une amitié et un désir commun est né à ce moment là.
Depuis janvier 2020, cinq résidences de création ont eu lieu au Théâtre du Centaure et en Bourgogne.
Cette création passe à la fois par un travail quotidien au long cours et par des temps de collaboration et de création sous forme de résidence.
Dans les deux ans qui viennent, nous souhaitons organiser des résidences chez les partenaires qui nous soutiennent pour élaborer et tester des fragments de la création.
La création Animal est prévue pour l’été 2022.
Le spectacle pourra jouer sur des grands plateaux et en extérieur.

 

— — —

 

« Journal de création 1 »  réalisé au Grand R, scène nationale à La Roche-sur-Yon en novembre 2020.

 

EQUIPE ARTISTIQUE 

CHOREGRAPHIE Heddy MAALEM

AVEC le centaure Manolo & cinq étalons noirs, Arjuna, Indra, Nakula et Sahadeva 

CREATION LUMIERE Olivier GUERBOIS

PRODUCTION

PRODUCTION • Théâtre du Centaure

COPRODUCTION
• Archaos, Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée
 Le Grand R, Scène nationale La Roche-sur-Yon
 Château Rouge, scène conventionnée d’Annemasse
 Le Haras national d’Hennebont, pôle de création des arts équestres

SOUTIENS • Haras de La Vendée

La production du projet, en cours, est construite au fil de nos rencontres et tournées sur des rapports très directs avec quelques partenaires pour des engagements et soutiens en résidence et/ou coproduction et en diffusion.

Elle rassemble également : 
Le Grand Théâtre de Provence 
La Filature, scène nationale à Mulhouse

 

CALENDRIER DE CRÉATION 

Un processus de création inscrit dans le temps et la régularité.

2020

• Janvier, février, mai : 3 étapes de travail à Marseille

• Juin : 1 étape de travail en Bourgogne

 Novembre : Résidence de création 1
Grand R, scène nationale à La Roche-sur-Yon,
Accueil équestre au Haras de La Vendée

2021-2022

 Février : Résidence de création 2
Haras d’Hennebont

 Mai-juin : Résidence de création 3
Château Rouge, scène conventionnée d’Annemasse
Accueil équestre au Lycée Agricole d’Annemasse

• Juillet - décembre 2021 | janvier - juin 2022
10 étapes de travail à Marseille & résidences de création [production & calendrier en cours]

CREATION été 2022
DIFFUSION à partir de la saison 2022 - 2023

Partager