NYX

NYX
NYX
Création 2021
+ d'infos
Texte et mise en scène Fabrice Melquiot | Chorégraphie et collaboration artistique Manolo

Nyx, fille du Chaos primordial, soeur d’érèbe (les Ténèbres), mère d’Ether (le Ciel dans ses parties supérieures, la haute atmosphère) et d’Héméra (le jour), selon Hésiode.
J’ai vu Camille chevaucher Sombre, les yeux bandés, une canne blanche à la main ; j’ai pensé à Nyx plus qu’à Tirésias, à la nuit personnifiée plutôt qu’à une aveugle. Tant de confiance et de délicatesse dans sa manière d’habiter l’espace en suspendant le temps.
Elle venait de cette obscurité qu’elle décrétait ; un bandeau sur les yeux, elle disait : c’est chez moi.

La nuit est interdite aux enfants. On les condamne à la traverser en fermant les yeux. Parce que la nuit est vouée à l’imprévisible, à l’excentricité, à l’équivoque, les enfants en sont privés. On les abrite, on les protège, on les gorge d’histoires o. la nuit est le terrain de jeu des voleurs, des loups, des fous, le lieu de tant de dangers.

Alors le théâtre pourrait ouvrir sa nuit aux enfants pour les aider à marcher dans la totalité du monde, sans en ignorer les zones libres, à distance du quotidien balisé, calculé, sous autorité, zones de nuit où les hiérarchies du jour sont remises en cause, où les réglementations, dans la pénombre, sont moins lisibles.
J’aimerais offrir à une assemblée intergénérationnelle un morceau de nuit, une heure dans un clair-obscur de théâtre, une chevauchée poétique, légère et puissante dans des landes peuplées de centauresses et de poétesses, de fantômes de brouillard, de nuages noirs et blancs, de fumerolles et de feux-follets qui ensemble nous conseilleraient : ne dormez pas, sortez, prenez la nuit, laissez les enfants y courir après la peur, après l’audace, après la chance, après eux-mêmes vus sous un angle incertain, qui étendrait leur horizon.

Au plateau, outre Camille/Sombre, la chanteuse et musicienne romande Céline Hänni porterait les voix de femmes puissantes : en anglais dans le texte, accompagnée de sa harpe, elle chanterait Sylvia Plath, Emily Dickinson, Louise Glück, Emily Brontë.

Nyx serait un duo de femmes-nuits ; des femmes-paroles, des femmes-corps, des femmes-mouvements, des femmes complexes, dangereuses, enfantines, aventureuses. Qui ne réclameraient aucun pouvoir, mais se contenteraient d’être puissantes.
De quoi inspirer les petites filles et bousculer les petits garçons. De quoi interroger les représentations fossilisées ; ici, l’avenir appartient à celles qui ne se couchent pas.

Fabrice Melquiot

On ouvre son lit
On remonte le drap sur son corps
On lit une page
Un chapitre
On flâne sur les messageries
On revoit un film en se demandant pourquoi on le revoit
On repense à ce qu’on a fait
De sa journée
De sa vie
L’heure qui précède et qu’on a déjà oubliée
On pense à ce qu’on va faire
Demain
Après-demain
L’an prochain
Et on dit : C’est la nuit

On ferme les yeux
Comme des enfants tranquilles
Comme des enfants inquiets
Comme des enfants qu’on condamne à dormir
Comme des enfants qui n’ont pas le choix
Comme des enfants qu’on punit
Comme des enfants qui tremblent et prient le ciel
Où veille un grand jouet qu’on appelle
Dieu ou Super Sky
Grand-mère ou Papa
Quelqu’un qui n’est plus là
Quelque chose qui nous calme
Un lac
Un visage là-haut
Aussi beau qu’un lac
Un lac qui comprendrait qu’on tremble
Quand on dit : C’est la nuit

EQUIPE DE CREATION

Texte et mise en scène Fabrice Melquiot

Chorégraphie et collaboration artistique Manolo

Avec Camille & Sombre [étalon frison]
Chant et harpe Céline Hänni (sur des poèmes d’Emily Dickinson, Sylvia Plath, Emily Brontë, Louise Gluck)

Création lumière et effets spéciaux Bertrand Blayo
Composition musicale Céline Hänni
Costumes Clarisse Guichard

Direction technique Sylvain Vassas Cherel
Régie son Philippe Boinon

PRODUCTION

Production Théâtre du Centaure

Coproduction Château-Rouge, Annemasse,

Parrainage La Rose des Vents, Villeneuve d’Ascq, Théâtre du Gymnase, Marseille, Le CENTQUATRE-PARIS

Administration et Production
Matthieu Paris, Charlotte Grünspan, Dominique Raybaud

Presse Agence aiRPur