A L’ECOUTE DU VIVANT

48h Agriculture Urbaine
A L’ECOUTE DU VIVANT
au Théâtre du Centaure
+ d'infos
pour les 48h de l'Agriculture Urbaine

 

Les 26 & 27 juin 2021 

Sonder le monde végétal et la création sonore dans une approche Art & Sciences,

Quatre RDV avec concerts, conférences — conversations et parcours botaniques

—> sur réservation (à partir de 12 ans)

 

Samedi 26 juin

 

  • 14h à 16h30 :
    • La musique à l’écoute du vivant, concert Salades Composées
    • Balades botaniques avec Cultures Permanentes
    • Conférence avec Pedro Ferrandiz : Comment la musique peut-elle communiquer avec les plantes par les « protéodies »?
    • —> Réservez !

 

  • 17h30 à 20h :
    • La musique à l’écoute du vivant, concert Salades Composées
    • Balades botaniques avec Cultures Permanentes
    • Conférence-concert avec Marc Henry : Saisir les rapports entre masse, énergie et vibration pour comprendre la relation entre musique et vivant.
    • —> Réservez !

 

Dimanche 27 juin

  • 10h30 - 12h30 :
    • La musique à l’écoute du vivant, concert Salades Composées
    • Balades botaniques avec Cultures Permanentes
    • Conférence avec Yvan Perez : Réflexion sur les enjeux de la génétique en biologie, critique d’une représentation de la nature.
    • —> Réservez !

 

  • 14h - 16h30 :
    • La musique à l’écoute du vivant, concert Salades Composées
    • Balades botaniques avec Cultures Permanentes
    • Conversation avec nos trois invités sur leurs approches politiques et philosophiques, entre science, art et (T)transition(S)
    • —> Réservez ! 

 

A L’ECOUTE DU VIVANT est une proposition du collectif  Salades Composées , dpt Musicologie L3-AMU, et de Virgile Abela, artiste intervenant et tuteur de projet,

Avec la contribution des scientifiques invités Marc HenryPedro Ferrandiz et Yvan Perez,

Avec le soutien d’Aix-Marseille Université - ALLSHCulture Action CROUS,

En partenariat avec Cultures Permanentes et le Théâtre du Centaure.

 

La musique à l’écoute du vivant est une œuvre électronique composée par le collectif Salades Composées, issue d’un projet Création-Action-Recherche (CAR), à partir du modèle biologique du cycle de génération cellulaire de l’Hydre, et interprétée par Brian Lopez (contrôleurs DAW) et Guillaume Lombard (Batterie électronique).

_ _ _ 

 

Pedro Ferrandiz,
Co-fondateur et Directeur général de Génodics SAS. Ingénieur en sciences et technologies industries céréalières IST-IC, UPMC-ParisVI, 1993

Comment la musique peut-elle communiquer avec les plantes par les « protéodies » ?

Comment la diffusion d'une suite de notes déterminées à partir des masses des acides aminés des protéines, convenablement interprétée, conduit à la régulation de la synthèse de ces protéines, avec des effets métaboliques et physiologiques mesurables, dans les organismes vivants en présence ? On pourrait parler de nouvelle discipline scientifique, la génodique dont le physicien Joël Sternheimer est l'inventeur. Nous montrerons des applications concrètes sur le terrain, notamment en agriculture, qui permettent à l'agriculteur de favoriser la croissance et le développement de ses plantes et de réduire l'utilisation d'intrants phytosanitaires.Nous aborderons la théorie sous-jacente à cette réalité ainsi que les méthodes à mettre en œuvre pour sa réalisation.

_ _ _

 

Yvan Perez
PhD - Maître de conférences, Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale, Aix-Marseille Université

Réflexion sur les enjeux de la génétique en biologie, critique d’une représentation de la nature.

L’approche actuelle de la génétique soulève de nombreuses questions sur les promesses de cette discipline. L’émergence des biotechnologies, notamment pour la production d’organismes génétiquement modifiés et la démocratisation des séquençages de génome ainsi que l’apparition des courants transhumanistes sont autant d’applications de la génétique dont les conséquences sur l’environnement, la santé humaine et notre destiné sociale sont questionnables. Après un survol des connaissances actuelles à la fois méthodologique et conceptuelle de la cellule et du fonctionnement des organismes, nous aborderons la question du réductionnisme de la génétique moderne et de ses limites, notamment pour la définition et la compréhension des phénomènes d’émergence et d’hérédité, largement impliqués dans les mécanismes évolutifs et le développement de la vie.

_ _ _ 

 

Marc Henry
Professeur des universités émérite, Docteur ès-Sciences, HDR.

Saisir les rapports entre masse, énergie et vibration pour comprendre la relation entre musique et vivant. 

La théorie de la relativité a mis en évidence dès 1905 le lien étroit qui existait entre l'énergie E  à la masse m d'une particule via la relation d'Einstein-Poincaré (E = m·c<sup>2</sup>). Cette même énergie peut d'autre part être reliée à une fréquence vibratoire quantique par la relation de Planck-Einstein (E = h·f ). Comme l'a proposé Louis de Broglie dès 1924, il en découle une équivalence de fond entre masse et fréquence. Autrement dit tout phénomène physique naturel, y compris d'essence matérielle, peut être interprété comme la vibration d'un éther relativiste, ou d'un vide quantique. En 1983, le physicien Joël Sternheimer a proposé que les ondes de matière puissent se propager non seulement dans l'espace (longueur d'onde) ou vibrer dans le temps (fréquence) mais puissent aussi se transmettre dans une cinquième dimension dite d'échelle (masse). Ces ondes d'échelle sont émises par tout système capable de faire varier sa masse tout en gardant son identité vibratoire spatio-temporelle. De par l'existence d'un métabolisme basé sur la production d'entropie, tout être vivant est donc un émetteur d'ondes d'échelle qui permettent au système de synchroniser des masses constituantes dans l'espace et dans le temps. De manière moins technique, à toute suite de masses (protéines), on peut associer une succession de notes de musique appelée "protéodie" ou une succession de flash lumineux colorés appelée "protéochromie". La conférence montrera comment ces concepts théoriques peuvent être utilisé en pratique dans le domaine agricole au moyen d'une eau informée par des sons ou des flashs lumineux. L'idée est de pouvoir remplacer à plus ou moins long terme les pesticides par de l'eau convenablement informée. On montrera aussi comment dialoguer avec les plantes via la musique générée par la conversion en notes de musique des variations d’impédance entre la plante et le sol qui lui donne vie.

_ _ _

 

Les balades botaniques sont guidées par l’association Cultures Permanentes qui a conçu, entretient et fait vivre le jardin permaculturel du Centaure, aromatique et médicinal avec plus de 350 espèces comestibles, cultivées ou ensauvagées.

_ _ _

 

Le Théâtre du Centaure conçu et bâti comme une œuvre d’art est un lieu de création artistique et de vie culturelle entre Ville et Nature : «  Un Verger d’Utopies », vivant et partagé.

_ _ _