Une cabane d’enfant…

p2
Une cabane d’enfant…
2016
+ d'infos
Une cabane d’enfant pour héberger l’imaginaire

Le Théâtre du Centaure c’est un rêve d’enfant réalisé.
C’est le lieu réel où l’on fait naître des Centaures, c’est l’endroit où l’on fabrique des utopies. 

Si un tel lieu existe alors tout est possible. 

Oui c’est possible que les Centaures soient eux-mêmes architectes, maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrages de toutes leurs constructions.
Oui c’est possible de construire un palais de bois sans couper un seul arbre Car il s’agit de bois précieux, du teck, mais uniquement du bois de récupération recyclé sur des vielles constructions en Indonésie. 
Et l’empreinte carbone du transport du bois par la mer est équivalente à un camion qui viendrait de la Suisse, ça reste très raisonnable. 

Oui c’est possible de construire cela pratiquement sans fondations Car ce sont des bâtiments démontables posés dans la Nature sans emprise sur elle. 
Et dans vingt ans si le cœur nous en dit, nous pourrons les  démonter et les remonter sur une île déserte.

Oui c’est possible de construire ici avec des indonésiens qui viennent de l’autre côté de la planète. Les treize charpentiers qui nous ont accompagnés dans cette aventure sont originaires de l’Île de Java. Ils sont mulsumans et aujourd’hui en France, à Marseille, cela a du sens de construire ensemble des projets positifs. 

Partager, créer des liens, construire ensemble dans une Zone Urbaine Sensible… le processus de fabrication a déjà atteint l’objectif final du projet, c’est bien, mais tout reste à faire. 

Nous sommes ici dans la 2e ville de France en bordure du Parc National des Calanques, l’un des plus beaux espaces naturels protégés d’Europe.
Nous sommes là un trait d’union entre Ville et Nature comme le Centaure est un trait d’union entre l’Homme et l’Animal. 

 

Est ce que cette question d’union, d’équilibre entre Ville et Nature n’est pas une question cruciale pour toutes les villes du monde dans les 50 prochaines années ?

Alors oui nous voulons continuer à rêver. 
Ce domaine des possibles sera un beau lieu, un lieu de vie où les Centaures préparent leurs créations pour le cinéma, la danse, le théâtre ou le land-art. 

Ce sera un lieu ouvert qui invite à la promenade et à l’imaginaire. Ce sera un lieu culturel qui dessine une passerelle entre Ville et Nature. 
Ce sera le point de départ et de retour des voyages des Centaures, qu’ils aillent en avion à l’autre bout du monde ou qu’ils partent à pied pour dessiner dans le paysage pour le regard des oiseaux. 
Puisque le Centaure est une créature impossible et que pourtant ici il existe, alors oui à Marseille tout est possible. 

 

Et si on cultivait ici un jardin en permaculture, un potager holistique entre culture et agriculture ? 

Et si ce lieu était un espace de pratiques douces qui relient le corps et l’esprit comme le yoga pour apprendre la paix comme on apprend à faire du vélo ?

Et si dans ce quartier le ramassage des ordures se faisait à cheval, et si on emmenait les enfants à l’école à cheval en attelage ?

Et si on initiait la plantation d’un grand verger à l’échelle du quartier pour vivre au rythme des saisons ?

Alors oui, ce petit bout de terrain en Provence, sur les rives de la Méditerranée, ce petit bout de terrain dans la 2e ville de France, nous espérons qu’il sera un point d’appui pour ré-enchanter le monde. 

Bienvenue et merci à tous les adultes et les enfants, rêveurs et gens raisonnables qui nous aident à œuvrer tous les jours pour réaliser concrètement ces rêves nécessaires. 
Oh bien-sûr ce n’est pas tout à fait fini, nous sommes encore en chantier et tant mieux car les constructions inachevées, comme les rêves inassouvis, portent en eux tous les espoirs, tous les élans de ce que l’on réalisera ensemble demain. 

 

Si les centaures existent, alors un autre monde est possible.

 

— —

 

Théâtre du Centaure
Direction artistique Camille & Manolo

2 rue Marguerite de Provence 13009 Marseille
04 91 25 38 10 | info@theatreducentaure.com | www.theatreducentaure.com

Partager