Films

Surgissements

Le centaure n’existe pas, pourtant il surgit parfois dans le monde réel.
Au détour d’une gare, d’un musée, d’un quartier populaire ou d’un centre d’affaires, ces apparitions non annoncées transforment et ré-enchantent les espaces du quotidien, ses usages et ses usagers.
Figure mythologique ou utopie contemporaine, le centaure est impossible pourtant il est là au milieu des gens et dans le même monde que tout le monde.
Les Surgissements ont donné lieu aux films suivants :

Court-métrage
Durée : 7’30 - 2009 - Coul
2011-5’-Coul
Marseille 2012, 5’40-Coul
FLUX - DVD

Recueil de 10 films
Dix courts métrages écrits et réalisés durant les tournées du Théâtre du Centaure aux quatre coins de l’Europe, tantôt perdus dans des îles les plus sauvages ou au cœur des sites industriels et portuaires en pleine activité, tantôt dans les villes-monde, mêlés à l‘entrelacs des ruelles, avec des hommes et les femmes qui les habitent. Ces films sont rassemblés sous le titre de Flux, tel un carnet de voyage fragmenté, mosaïque qui témoigne de notre monde contemporain, entrelacé de flux, flux nerveux, flux sanguins ou flux monétaires, flux d’hydrocarbures et flux migratoires…
Dans sa quête de réunion, le centaure tente de comprendre le monde actuel au regard des liens qui nous unissent plutôt que des frontières qui nous séparent.

Réalisés entre 2006 et 2009 pour le spectacle FLUX mêlant films et performances.

DVD disponible ici 

Court-métrage
Durée 04'00 - 2006 – N&B
Court-métrage
Durée 04'53''
Court-métrage
Durée 07'49''
Court-métrage
Durée 13'37''
Court-métrage
Durée : 7’30 - 2009 - Coul
Court-métrage
Durée 07'18''
Court-métrage
Durée 05'32''
Court-métrage
Durée 06'02''
Court-métrage
Durée 03'58''
Court-métrage
Durée 08'35''
Court-métrage
Durée 04'02''
TransHumance

Grand événement écrit et réalisé par le Théâtre du Centaure pour Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture en 2013.
« Dans la poussière soulevée par nos pas, il y aurait la poussière de toutes les errances, de toutes les transhumances, de toutes les migrations passées et à venir. Ce serait toi, ce serait moi, mais pas tout à fait, ce serait nous. Je voudrais me dissoudre, je voudrais être un troupeau en marche, emporté… réuni. »
TransHumance est une invitation à marcher au rythme des animaux pour transformer l’humain, pour changer notre regard sur nos territoires élargis, sur notre vivre ensemble, réunis.
En Mai 2013, après 600 km de parcours , après 3 semaines de vie sous tente au plus près de la nature et des animaux, 6 000 animaux et 400 000 personnes ont alors traverser la 2e ville de France pour inviter la Nature à célébrer la Capitale de la Culture.
En septembre 2015, nouvel épisode réalisé en Toscane, Italie : TransUmando.
TransHumance a donné lieu aux films suivants, le livre est ouvert …

Dans la presse

« Face à la barbarie du réel, la beauté sauvage des centaures trouve une exceptionnelle force d'impact. Une poésie troublante et sensuelle » 

Télérama

Partager