Manifeste

1+1=1

 Le centaure est un aveu : celui de notre incomplétude.

 

C’est aussi un cri d’alliance : quand tu regardes un centaure, tu vois une relation.

 

Je ne serai entier qu’en étant toi : le centaure est une promesse.

 

Je rêve d'un galop pour ma moitié humaine, je rêve d'une parole pour ma moitié animale : le centaure espère l’impossible, de toutes ses forces rassemblées; il interroge l'animal humain, déplaçant les frontières de soi aux frontières de l’autre : le centaure est un franchissement.

 

Le centaure est de ces rêves qu’on ne réalise qu’en rêve : d’un être fabuleux, nous avons fait une utopie, notre espace quotidien et un recueil de poèmes disant notre rapport au monde, et le rapport du monde à ses propres rêves, son besoin d’autre et sa quête d’ailleurs.

manifestecm/kossmann

 

 

 

C’est à l’intérieur de chacun que le centaure s’élance, là où les secrets ont leur sauvagerie, l’inconscient son étrangeté, là où l’avenir s’arpente à plusieurs.
Nous avons préféré ce corps qui n’existe pas, plutôt qu’un corps qui existe à moitié.

 

Partager